🔊 LE « QUIET-QUITTING » : UNE NOUVELLE TENDANCE DANS LES RH

mardi septembre 20, 2022
Accueil > Blog > 🔊 LE « QUIET-QUITTING » : UNE NOUVELLE TENDANCE DANS LES RH

📈 Ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur dans les entreprises françaises, aujourd’hui Inter’Pro vous informe sur cette nouvelle tendance du « quiet-quitting » !

 

➡️ DEFINITION

 

💡 Le quiet-quitting est une façon de quitter mentalement son travail en assurant seulement le minimum à son poste. C’est une tendance de plus en plus présente en France depuis cet été. Le Figaro le définit comme le fait de « rejeter les attentes liées à la productivité, et, en somme, de ne plus se donner corps et âme au travail ».

 

👉 Les adeptes du quiet quitting sont donc des salariés qui rejettent l’idée selon laquelle le travail devrait prendre le dessus sur tout le reste et que chaque employé se doit de se surpasser dans ses tâches.

 

➡️ QUELS SONT LES SIGNES DU QUIET-QUITTING ?

 

💁‍♀️ Cela prend la forme d’une démission discrète, qui induit pour le salarié qui s’y livre de respecter scrupuleusement ses horaires en refusant toute heure supplémentaire, de ne plus aller au-delà de son cahier des charges, de ne plus répondre aux mails en dehors des heures de travail, de ne plus « dépanner » un collègue en travaillant plus pour aider…

 

⚠️ Attention, le quiet-quitting ne traduit pas forcément une envie de démissionner mais parfois simplement la volonté de prendre du recul sur son travail et de redéfinir l’engagement au sein de son entreprise.

Partager cet article