👹‍🎓  Quels droits pour les stagiaires en cours d’études ?

jeudi mai 19, 2022
Accueil > Blog > 👹‍🎓  Quels droits pour les stagiaires en cours d’études ?

💾 Quelle gratification ?

 

Le stagiaire ne doit pas obligatoirement ĂȘtre rĂ©munĂ©rĂ©, Ă  moins que la durĂ©e du stage ne soit supĂ©rieure Ă  2 mois. Dans ce cas, il devra percevoir une gratification dont le montant minimum, exonĂ©rĂ© de cotisations, s’élĂšve Ă  3.90€ de l’heure.

 

⏳ Quelle durĂ©e de stage minimale ?

 

La loi ne prĂ©voit aucune durĂ©e minimale, mais une durĂ©e maximale Ă  ne pas dĂ©passer. La durĂ©e du stage effectuĂ©e dans la mĂȘme entreprise ne peut pas ĂȘtre supĂ©rieure Ă  6 mois par annĂ©e d’enseignement.

 

Cette durée correspond à 924h, soit 132 jours.

 

⚡ Quelles missions ?

 

Elles doivent se conformer au projet pĂ©dagogique dĂ©fini par l’établissement d’enseignement.

 

Attention, il ne peut jamais exercer une tùche réguliÚre correspondant à un poste permanent ou remplacer un salarié absent.

 

Les durĂ©es maximales de travail sont calquĂ©es sur celles des salariĂ©s de l’entreprise, Ă  l’exception des stagiaires mineurs : pas plus de 35h pour les moins de 18 ans et pas plus de 7 heures par jour pour les moins de 16 ans.

 

🎁 Quels avantages ?

 

Le stagiaire n’étant pas salariĂ©, il ne touchera pas la prime du 13Ăšme mois mais peut accĂ©der au restaurant d’entreprise, aux titres restaurants, Ă  la prise en charge des frais de transport ou des activitĂ©s sociales et culturelles du CSE s’il y en a un.

 

✅ De quelle maniùre ?

 

Il faut une convention, acte conclu entre l’établissement d’enseignement, l’entreprise d’accueil et le stagiaire. Attention, l’entreprise a l’obligation de nommer un tuteur chargĂ© de l’accueil et de l’accompagnement du stagiaire.

Partager cet article