👍 3 BONNES PRATIQUES POUR UNE MEILLEURE GESTION DE L’INTÉRIM EN ENTREPRISE 👍

mardi novembre 22, 2022
Accueil > Blog > 👍 3 BONNES PRATIQUES POUR UNE MEILLEURE GESTION DE L’INTÉRIM EN ENTREPRISE 👍

 

🔎 Le travail temporaire permet à une entreprise de faire face à des besoins en recrutement exceptionnels. Toutefois, il s’inscrit dans un cadre précis et obéit à des règles strictes, auxquelles une entreprise doit s’adapter pour assurer une gestion efficace de l’intérim.

📚 FORMEZ VOS SALARIÉS

Nombreux sont vos services qui seront concernés si vous décidez de faire appel à l’intérim. Certaines règles du Code du travail étant spécifiques à ce secteur, il est essentiel que les équipes connaissent son cadre légal et les règles applicables.

💡Vous pouvez mettre en place des formations animées par les RH et les renouveler de manière régulière, comme la législation évolue. Instaurer un guide des bonnes pratiques permettrait également à vos équipes de s’y référer à tout moment en cas de problème.

🔎 DÉFINISSEZ VOS BESOINS

Pour être sûrs que le recours à l’intérim soit le plus efficace possible, définissez vos besoins de manière claire et précise. Des demandes mal formulées ou incomplètes peuvent compliquer le travail des agences et occasionnent une perte de temps non négligeable.

💡 Vous pouvez établir une « check-list » d’informations lorsque vous formulez une demande, qui recense les renseignements importants que vous transmettrez à l’agence (ex : site et lieu de travail, motif de recours, horaires, dates, qualification, caractéristiques du poste, risques…).

✏️  JUSTIFIEZ VOS MOTIFS DE RECOURS

Bien souvent, les agences de travail temporaire se retrouvent face à des entreprises clientes qui n’explicitent pas suffisamment pourquoi elles ont recours à l’intérim. Pour rappel, un contrat de travail temporaire « ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise utilisatrice ». Pour recourir à l’intérim, une entreprise doit donc fournir à l’agence des informations précises et vérifiables permettant de prouver le caractère exceptionnel du recrutement.

💡 Bien justifier le motif du recours permet d’éviter des litiges ultérieurs. Il s’agit de rappeler que les risques sont importants : le salarié intérimaire peut demander la requalification du contrat à l’encontre de l’entreprise utilisatrice si la règlementation en matière de motifs de recours n’est pas respectée.

Partager cet article